Petite pêche en vidéo

Le journal Ouest-France pratique-t-il la censure ?

Le 18 juin 2018, nous publiions un communiqué de presse intitulé « La petite pêche artisanale rappelle son opposition ferme contre la pêche électrique » (http://www.plateforme-petite-peche.fr/?p=641). Ce communiqué avait pour objectif de rappeler aux citoyens que malgré le vote massif du 16 janvier 2018 du Parlement Européen en faveur de l’interdiction TOTALE du chalut électrique  en Europe, l’application concrète de ce vote était menacée par le lobby de la pêche industrielle néerlandaise.

Afin de démontrer le pouvoir d’influence DIRECT du lobby Néerlandais sur le Comité National des Pêches et sur le pouvoir politique en France, nous avons détaillé les ramifications françaises de la pêche industrielle néerlandaise dans le paragraphe suivant :

« Nous rappelons également notre inquiétude de voir le lobby industriel néerlandais étendre son pouvoir de façon massive en Europe, en rachetant de nombreux armements industriels, et notamment en France. Ainsi, M. Antoine Dhellemmes, dirigeant de France Pélagique,  un armement de chalutiers géants d’une centaine de mètres, propriété de la multinationale Néerlandaise Cornelis Vrolijk, est-il vice-président du Conseil du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins. Ou encore M. Hervé JEANTET, dirigeant de l’armement Dhellemmes, également propriété de Cornelis Vrolijk, est-il président du conseil spécialisé « pêche et aquaculture » de FranceAgrimer, vice-président de la principale Organisation de Producteurs française, les Pêcheurs de Bretagne (…) ».

Et illustré les conséquences directes et catastrophiques qu’engendrerait la non interdiction du chalut électrique en Europe au travers de cet extrait d’un article de Ouest France daté du 14 mars 2014 :

« (…), et non sans intérêt pour cette technique comme en atteste cet extrait de presse de 2014* : « En France, seul l’armement concarnois Dhellemmes, propriété du groupe néerlandais Cornelis Vrolijk, possède une licence pour la pêche électrique. Son directeur Hervé Jeantet, muet sur le sujet, souhaitait expérimenter la chose dans le Golfe de Gascogne. »

 

Or, cette partie de l’article a été supprimée depuis par Ouest-France comme vous pouvez le constater ici : https://www.ouest-france.fr/mer/peche/vive-polemique-autour-de-la-peche-au-chalut-electrique-4476663

 

Une modification loin d’être anodine dans le contexte actuel sur la pêche électrique et qui pose question sur l’indépendance de la Presse et le pouvoir des lobbies ….

Comments are closed.